Projet Yucatans

Alliance Runka

Les Yucatans sont le produit de l’imagination délirante de survivants des temps anciens, d’un temps où l’harmonie entre hommes et dieux était parvenue à son paroxysme.

Cette harmonie alla sûrement trop loin, quelques personnes avides de tout furent peut être la cause d’un désastre antédiluvien ou bien ce fut l’intervention d’une entité supérieure qui n’accepta peut être pas d’être remise en cause. Les raisons sont futiles, comme souvent...

On pourrait alors se dire que les hommes apprirent de leurs erreurs, mais il semble ne pas en être ainsi. Le châtiment, lorsqu’il choisit de s'abattre sur nos têtes il y a maintenant plus de 300 cycles, fut pour certains le point de départ de la guerre sainte, pour d’autres (beaucoup d’autres) ce fut simplement une expérience douloureuse dans leur chair comme dans leur âme...

Ainsi lorsque quetzacoatl, le serpent à plumes, se dressera face à l’obscur, on assistera sur tout sombre-terre à une levée du genre humain, dans une immense clameur ils s’armeront et reconnaîtront sous l’égide de l’ire cosmique runka leur vraie voie, leur véritable avenir...

C’est alors que moi, Archéal me mettrai à la tête d’une de ces légion de la lumière pour conduire la guerre céleste à sa fin et anéantir les parjures, les imposteurs et les damnés...

Archéal, guerrier Sarkesh, 320 P.A

Gaïa

Le rappel de Gaïa à ses enfants ne fut point entendu immédiatement, mes frères. Car je vous le dis l’homme a vécu dans l’erreur durant des cycles entiers et les a répété maintes fois ces erreurs avant qu’il ne s’instruise de la plénitude. Car cette chance que Gaïa, offrit à ses fils, ils eurent l’audace de la refuser s’enfonçant plus encore dans leurs erreurs passées.

C’est alors que l’appel de la nature fut ressenti par les plus proches d’entre nous et la meute humaine compris alors qu’elle ne pouvait plus survivre dans l’illusion d’un passé utopique et défait.

Malgré cette évidence des hommes qui ne furent plus hommes à dater de ce jour persistèrent dans l’erreur et nous menèrent à cet affrontement qui dure depuis maintenant trois générations.

Mais les signes m’ont dit que l’issue du combat approchait, et que la victoire sur cette humanité pécheresse ne faisait plus aucun doute...

Vladime, adepte de Gaïa illuminé, 320 P.A