Interview de Nako SHIMBUE
Capitaine du "Soleil Levant" et peut-être découvreuse de Thalat

L'Echo de l'Obscur (EdO) : Nako Shimbue, vous êtes l'architecte, la propriétaire et le capitaine du "Soleil Levant", un dirigeable d'une conception nouvelle dont la charge utile est nettement plus grande que celles des précédents modèles. Vous revenez de votre vol inaugural au cours duquel, à l'instigation de Lucéphore, vous avez fait une découverte sensationnelle. Pouvez-vous nous éclairer sur ce point?
Nako SHIMBUE (NS) : Les informations que nous avons glanées sont nombreuses et nous permettent de penser à un fort développement de la région du Grand Désert du Sahakral. Malheureusement, comme Les Carnets de l'Obscur l'ont indiqué dans l'article concernant Thalat, il serait dangereux pour tout le monde de réveler ces informations sans précaution. Elles seront donc tues jusqu'à ce que la Compagnie des Semeurs ait écarté tout danger. Pour l'essentiel, nous pouvons dire que nous avons découvert un nouveau Stallite nommé Thalat après de longues et coûteuses recherches. Peu de choses à ajouter à l'article des Carnets de l'Obscur donc...

EdO : Justement, sans même parler de la forme de l'article (pas de signature, sensation de précipitation dans la rédaction, etc.), cet article est extrêmement évasif et invoque un peu facilement l'argument de la sécurité propre de ce nouveau Stallite. A tel point qu'on a du mal à comprendre en quoi la sécurité de Thalat est menacée. Pouvez-vous au moins nous donner quelques explications? Quels sont ces dangers que courent Thalat et qui contraignent la Compagnie des Semeurs à cacher des informations, rompant d'ailleurs ainsi avec son éthique initiale?
NS : L'article est un peu flou, je le reconnaîs. Poutant, il n'y a rien de plus que les problèmes géopolitiques et la structuration manifeste ces dernières de la menace Shankr. Sur le premier point, il faut comprendre que Thalat est un petit Stallite abritant un communauté restreinte au mode de vie presque tribal qui n'est pas sans rappeler les coutumes de certaines communautés d'Adaptés: jetter une telle société dans la complexité du monde actuel pourrait générer les pires désordres et conduire à une implosion des structures locales, éventuellement au profit de gens sans scrupules et opportunistes; il y a encore quelques années, le monde était simple: d'un côté la lumière bienfaitrice des Stallites et de l'autre une menace dont on ignorait presque tout et que nous combattions sans état d'âme; actuellement, des voix divergentes ou nuancées sont apparues, et si la nuance et la diversité des opinions ont leurs qualités, elles ont aussi leurs défauts, en particulier leur complexité qui les rend plus difficile à évaluer et à juger par un peuple primitif. Sur le deuxième point, notre monde moderne permet des communications rapides et efficaces, ce dont nous devons nous réjouir, tant les bienfaits de ces révolutions sont nombreux, mais nous savons que ces moyens sont aussi utilisés par les agents du Shankr: si les Semeurs publient des informations trop claires, que se passera-t-il si les armées du Shankr arrivent les premières à Thalat et rasent le village? Nous serons revenus au point de départ et n'auront rien gagné dans toute cette histoire; tout ce travail pour rien, cela me chagrinerait, sans parler du massacre des villageois, qui n'ont rien demandé! Je le répète, il faut faire preuve d'une grande prudence et de patience.

EdO : Vous reprenez pleinement l'argumentation de la Compagnie des Semeurs... Pourtant, vous êtes de la Nuit-Horizon; pourquoi votre Compagnie ne tente pas de prendre les Semeurs de vitesse?
NS : Il y a beaucoup de raisons à cela, qui tiennent à la relation entre Che Manego et Rusk, mais aussi aux conditions dans lesquelles nous avons localisé Thalat; je ne reviendrai pas la-dessus. Par ailleurs, je ne parle pas au nom de la Nuit-Horizon! Plus prosaïquement, j'ai reçu une mission au moment du départ de mon dirigeable et elle incluait de ne pas laisser filtrer d'informations: Sans parler de ce que je pense de la situation sur un plan personnel, je dirais que je me contente de respecter les termes du contrat qui me lie à ma Compagnie.

EdO : A propos de mission, comment s'est passé le vol inaugural du "Soleil Levant"?
NS : Nous avons trouvé un nouveau Stallité, c'est plutôt un heureux présage (Rires)! Plus sérieusement, les essais que nous avons pu faire se sont montrés convaincants et confirment les idées de nos ingénieurs. Après quelques semaines de travaux de finition et d'adaptation, nous pourrons nous attaquer à l'objectif qui sous-tendait la conception de cette machine.

EdO : Et qui est...?
NS : ... gardé secret jusqu'à sa concrétisation...

Propos recueillis par Merson