Curiosités

Paris si étrange
Par Monique Sclaresky

Un voyage dans la cité de la belle époque

Ce livre nous emmène dans cette époque qui inspire pour une bonne part le versant urbain et technologique de Sombre-terre, entre la chute du second empire et la guerre 14-18. Si les écrivains de la fin du 19e siècle, Zola, Balzac et Sue pour ne citer que les plus connus, relatent avec force détails les caractéristiques de leur époque, leurs oeuvres ne sont pas toujours très "visuelles", d'autant que le vocabulaire est parfois un peu daté, ce qui limite la sensation d'immersion. L'ouvrage de M. Sclaresky a plusieurs qualités qui font son intérêt vis-à-vis de l'univers de Dark Earth...

-

Tout d'abord, l'époque est légèrement différente, se situant plus à l'articulation des 19e et 20e siècles: si la mise en perspective historique souligne de nombreux détails sur la deuxième moitié du 19e (ce qui permet d'ailleurs de faire le lien avec les auteurs cités précédemment), c'est pour mieux comprendre comment s'est construite la réalité des années 1895-1905, sur fond d'affaire Dreyfus et de loi de séparation de l'Eglise et de l'état, deux événements qui déchirent alors le pays.
Par ailleurs, l'ouvrage étant clairement "grand public", tout dans le livre est expliqué avec un point de vue et une terminologie résolument modernes, ce qui facilite la plongée dans cet univers. Paradoxalement, cette facilité d'immersion accentue grandement la sensation d'exotisme et de depaysement.
Enfin, constante de cette collection très intéressante, l'iconographie est extrêmement riche (pratiquement la moitié du volume de l'ouvrage), basée sur des documents d'époque: photos, cartes postales, couvertures de journaux et dessins divers permettent de bien visualiser les éléments décrits dans le texte, et l'on saisit facilement l'intensité du choc ressentit par les habitants lorsqu'ils assistaient, médusés, à l'irruption de l'auto dans des rues paisiblement habituées aux fiacres, l'envol d'un dirigeable ou encore les titanesques travaux de construction des premières lignes de métro.

-

Hormis ces révolutions qui font l'Histoire, le livre nous fait flâner dans la vie plus ou moins quotidienne d'un Paris parcouru par les chanteurs populaires, les promeneurs, les modes vestimentaires, les vendeurs de rue et les surineurs tapis dans l'ombre, sans oublier les faits divers tels qu'incendies, inondations, grèves et autres manifestations.

-

En résumé, ce livre constitue une bonne synthèse sur cette période historique de première importance dans la constitution de l'imaginaire sombre-terrien et complètera agréablement votre gamme Dark Earth, ajoutant quelques touches "qui font vrai" dans vos descriptions.

Merson

"Paris si étrange", par Monique Sclaresky, 128 pages, 15 euros, Editions Ouest France.